Sans Produits Laitiers

Nature Curieuse propose des produits de qualité sans lactose, sans caséine, sans lait animal, sans produits laitiers tout simplement…

Le seul lait que vous pourrez trouver dans les box, l’épicerie, les recettes, les ingrédients des produits, sera du lait végétal!

sans lactose

 

Le lactose est un disaccharide, c’est-à-dire un sucre « double » que l’on retrouve dans le lait et ses dérivés.

Son assimilation se réalise dans l’organisme au niveau de l’intestin grêle et est conditionnée par la présence d’une quantité suffisante de lactase intestinale qui est une enzyme digestive.

 

La lactase hydrolyse, c’est-à-dire scinde le lactose en ses deux sucres digestibles constitutifs, le glucose et le galactose, qui sont alors résorbés.

 

Les personnes qui sont intolérantes au lactose ne produisent pas ou pas suffisamment de lactase (alactasie partielle ou totale). Par conséquence, le lactose passe dans l’intestin sans avoir été digéré et sa présence provoque des troubles gastro-intestinaux.

 

INTOLÉRANCE AU LACTOSE OU ALLERGIE AU LAIT

La confusion règne entre intolérance et allergie au lait. Comme les deux phénomènes sont complètement différents, il paraît utile d’évoquer brièvement leurs caractéristiques :

  • Le terme d’intolérance atteste de l’absence totale ou partielle de l’enzyme (dans ce cas la lactase) assurant soit le processus de digestion d’un nutriment, soit sa métabolisation (assimilation du lactose). L’intolérance ne suscite pas de réaction du système immunitaire.
  • L’allergie, par contre, est caractérisée par une réaction immunitaire face à un allergène alimentaire ou « trophallergène », le plus souvent une protéine (dans ce cas, les protéines du lait dont les plus importantes sont: caséine, alpha-lactalbumine, bêta-lactoglobuline). Une allergie au lait est bien plus grave qu’une intolérance au lactose.

 

Source : Sans Lactose

www.sanslactose.com




_DSC6340b


Intolérance au lactose : qui est concerné ?

L’intolérance au lactose touche de très nombreuses personnes et dans le monde entier. Mais certaines régions sont plus concernées que d’autres. En effet, on constate aujourd’hui que les pays asiatiques font partie de la population la plus touchée par l’intolérance au lactose, avec près de 90% d’individus qui en souffrent. Ce qui explique sûrement l’absence de lait totale dans la gastronomie de l’Extrême Orient. Dans les pays méditerranéens, la prévalence de l’intolérance au lactose est autour de 50 à 70%, soit plus d’une personne sur deux ! En France, on estime aujourd’hui que la part d’intolérants au lactose est de 20 à 30% de la population, soit près d’une personne sur trois.

 

Il est difficile de recenser avec certitude le nombre de personnes touchées par l’intolérance au lactose, notamment pour deux raisons :

  • l’intolérance au lactose n’a rien à voir avec l’allergie aux protéines au lait de vache : c’est un phénomène qui entraine des effets plus ou moins gênants certes, mais ce n’est absolument pas dangereux pour la santé de l’homme, son système immunitaire n’est pas stimulé lors d’ingestion de lactose et sa vie n’est pas mise en danger
  • l’intolérance au lactose provoque un ensemble de symptômes et de troubles digestifs de type et d’intensité très variables d’un individu à l’autre, ce qui rend difficile sa suspicion et son diagnostic si la personne qui en souffre n’arrive pas à les reconnaître.

 

Source : Vie Sans Lactose

www.viesanslactose.com

 

Je recommande les articles suivants:

Les bienfaits du régime sans produits laitiers + quelques substituts aux produits laitiers